Première étude 18 volontaires prochaine au moins 40...

Première étude 18 volontaires. Prochaine étude, impliquant au moins 40 participants...

Seulement « au moins 40 participants » alors qu'il y a des centaines de milliers d'humains
qui utilisent le cannabis thérapeutique THC et CBD efficace légalement depuis plus de 22 ans
en Californie, au Colorado et au Canada ?

Cela suggère que cela ne sera pas facile
et comme d'hab : « des recherches beaucoup plus approfondies doivent être menées pour bien faire les choses ».

Même avec au moins 40 participants ce ne sera pas suffisant pour être reconnu comme une recherche rigoureuse !

Pour l’étude, les chercheurs ont utilisé un simple appareil basé sur un filtre pour collecter des échantillons d’haleine auprès de « 18 volontaires ». Il a été demandé aux participants de ne pas consommer de cannabis la veille du prélèvement de leurs échantillons de base ou avant la séance expérimentale.

« Une demi-douzaine "d’études", dont certaines « sont financées par l’industrie ».
Aucun lien vers UNE de la une demi-douzaine "d’études" ?

1- La recherche sur des humains n'a pas été répétée pas des chercheurs indépendant$ !

2- Ils n'ont pas fourni le cannabis aux volontaires !

Il a été demandé à tous d’acheter une variété spécifique de fleur de cannabis contenant 25 % de THC.
Pourquoi 25 % de THC ? Vapoté ou en joint ? Un gramme ou moins ?

Même les producteurs de cannabis légaux ne peuvent pas garantir
que toutes les récoltes d'une même variété auront 25 % de THC, le même pourcentage à chaque fois !

Il y a des écarts de jusqu'à 10 % de THC et CBD pour la même variété vendu à la SQDC, selon la culture/récolte.

Étonnamment, seuls huit participants
ont montré l’augmentation attendue du THC après la consommation de cannabis.

Dans trois échantillons d’haleine après utilisation, le THC n’a pas été détecté du tout.

Dans plusieurs autres échantillons, les niveaux de THC dans l’haleine après utilisation
étaient similaires ou inférieurs aux niveaux de base.

Faits scientifiques connu depuis des dizaines d'années suite à des recherches sur des humains :
Le THC persiste également dans les tissus adipeux, apparaissant dans le sang
et les liquides pendant des semaines et rendant difficile
de savoir si une personne a consommé il y a une heure ou quelques jours. Et jusqu'à un mois.
Pour les caqnaphobes : Rien à voir avec la durée de l'effet !;O)))

Des statistiques sur la consommation de cannabis au volant et les accidents
tiennent-t-elles compte de la difficulté de savoir
si une personne a consommé il y a une heure ou quelques jours, etc. ?

Bien que certains spécialistes du « marketing des alcootests » signalent que le THC purifie l'haleine plus rapidement, ce qui fait de cette méthode un moyen idéal pour détecter une utilisation récente,

« il n'y a pas suffisamment de données pour l'affirmer de manière concluante », a déclaré Bidwell.)

« Il existe « une grande entreprise commerciale qui affirme que »
c’est non seulement faisable, mais que cela existe déjà.

Mais la science n’en est tout simplement pas encore là », a déclaré Bidwell,
soulignant qu’il existe seulement une demi-douzaine d’études,
dont certaines « sont financées par l’industrie ».

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.