A part son emballage qu’est-ce qui n’est pas attrayant ?

« D’ailleurs, la SQDC dit s’être assuré que le produit de Tilray ne soit pas attrayant « en raison de sa forme, sa couleur, sa texture, son goût ou son emballage ».

A part son emballage et son prix qu’est-ce qui n’est pas attrayant ?

Sa couleur ? Brun Racisé
Sa texture ? Dure ou Molle
Son gout ? Pas de Skunk #1 *
Cannelle et cassis, des fruits et un mélange de graines, entre autres, de tournesol.

Sa forme ? Rondelle

Forme: Des enfants mangent des Ho Henri malgré et/ou sa forme.

« La SQDC mentionne que les effets peuvent prendre jusqu’à 60 minutes avant d’apparaître et peuvent durer 8 heures et même plus. »

Selon santé Canada les fleurs comme les comestibles peuvent durer jusqu’à 24 heures.
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/drogues-medicaments/canna...
Sans aucune recherche sur des humains double aveugle répétée par des chercheurs indépendants.

En 21 ans de cannabis et extraits/concentrés thérapeutiques efficaces et plus de 300 000 utilisateurs de fleurs de cannabis jusqu’à 29% et des extraits/concentrés jusqu’à 99,6%. Ni Santé Canada ni les
médecins/psychiatres/pédiatres dépendant$, pro-médoc$, et subvention$, cannaphobes.

N’ont jamais fait ni exigé une recherche sur des humains en 21 ans ?
Ni exigé le remboursement du cannabis thérapeutique efficace cupidement trop dispendieux.
Obligeant des enfants jusqu'aux aînés souffrants et mourants à abandonner cette thérapie efficace.
Malgré le serment "De tout faire pour soulager les souffrances" ?

Ils se sont fiés à des sondages et compilations de sondages "d'opinions" négatifs peu fiables non scientifiques, pour criminaliser les adultes de 18-21 ans et les sacrifier aux nombreux produits des organisations criminelles. Pour protéger leur santé physique et mentale du cannabis bénin sans aucune mort directe pour usage seul sans mélange.

Selon des scientifiques indépendant$:
Avant qu’une substance, un médicament, un vaccin, une drogue mortelle ou non ne soit accepté.
Il faut que les bienfaits avérés dépassent les méfaits sur la santé physique, mentale, économique.
Suite à une recherche sur des humains double aveugle répétée par des chercheurs indépendants.

Pourquoi cela ne s’applique pas pour le cannabis aux multiples usages et bienfaits avérés:
Thérapeutiques (THC et CBD) – Récréatifs - Agricoles/Alimentaires - Industriels – Économique$ – Environnementaux

Aucune mort directe pour usage seul en 21 ans d’usage thérapeutique légal.
Les résultats de recherches sur des humains, avec placébo (CBD) suivi de tests cognitifs en Israël, dans le but de procurer un usage thérapeutique et récréatif agréable, ont démontré l’efficacité du CBD et qu’il fallait parfois le mélanger avec du THC à différents taux.

Pour le récréatif ils ont démontré que des taux égaux en THC et CBD évitaient un état de panique.
Pourquoi cette information importante ne se retrouve pas dans la propagande ?

Le cannabis n’est pas un opioïde ni de l’alcool ou du tabac !

Récréatif ou Thérapeutique (Automédication). Mêmes plantes, extraits/concentrés des mêmes producteurs.

Comme le disait une mère dont un de ses enfants est mort avant d’avoir eu accès à du cannabis thérapeutique.
Si ça fonctionne vous continuez ! Si ça ne fonctionne pas vous arrêtez !

Plus d'humains meurent de la prohibition, l'interdiction du cannabis même thérapeutique, que de ses usages !
Vous avez voté pour ça !
Et pour la promesse non tenue d'un médecin de famille pour tous après 12 mois de l'élection de la CAQ.

Promesse de Legault en 2012. De 2012 !
« S’il y a un domaine dans lequel le Québec est lamentable, c’est bien celui de la santé», a lancé François Legault.
La CAQ promet un médecin de famille à tous d’ici 12 mois - 4 août 2012.

Sevrage
Moins violent de devoir se sevrer du cannabis “seul” en 7 jours
que des stéroïdes, opioïdes, médicaments psychotropes
dangereux pour la santé physique et mentale, ainsi que l’alcool, le tabac, le sucre, le sel.

Pourquoi ces précautions ne s’appliquent pas pour le tabac et l’alcool mortels, protégés et incités ?
Parce qu'ils échoueraient lamentablement le test et démontrerait la lâcheté de votre gouvernement !

Prouvés scientifiquement et même visible à l’œil nu, dangereux pour la santé:
physique (Morts, nombreux cancers, acceptables)
mentale (dépressions, addictions, dépendances, schizophrénie, etc.)
économique (coutent beaucoup plus cher en méfaits que ce qu’ils rapportent en revenus. En hospitalisations).

INSPQ
L’Institut national de santé publique du Québec est un centre d’expertise et de référence en matière
de santé publique au Québec. Sa mission est de soutenir le ministre de la Santé et des Services
sociaux du Québec, les autorités régionales de santé publique ainsi que les établissements dans
l’exercice de leurs responsabilités. Une des missions de l’Institut est d’informer le ministre de
l’impact de politiques publiques sur l’état de santé de la population québécoise en s’appuyant sur les
meilleures données disponibles.

Tonton Lionel Carmant de la Criminalisation des Adultes Québécois victimes d’exclusion sociale.
Le ministre de la Santé et des Services n'a pas eu le courage de tenir compte des informations de l'INSPQ !
Ni de tenir tête à son chef pro- alcool et tabac qu'il protège, sans suivre la ligne de party !

« Le fait d’observer une association entre la consommation de cannabis et un problème de santé mental donné ne signifie pas que le cannabis en est la cause directe ou unique. »

Cancers
« Les résultats des études disponibles suggèrent que la consommation de cannabis n’augmente pas significativement les risques d’un cancer du poumon et des voies aérodigestives supérieures chez l’adulte. »

« 2.1 L’âge légal – Pour un 18 ans revisité »

Il existe peu de données permettant d’anticiper l’effet du rehaussement de l’âge légal de 18 ans à
21 ans. Comme c’est souvent le cas pour l’usage du cannabis, les données du Colorado sont les
plus éclairantes. Or, ces dernières ne permettent pas de soutenir que l’interdiction de la
consommation de cannabis chez les 18 ans à 20 ans au Québec conduirait à une diminution de la
consommation dans ce groupe d’âge.

L’augmentation de l’âge légal à 21 ans pourrait avoir des effets non désirables : judiciarisation des jeunes adultes qui forment le groupe de consommateur le plus important, consommation de cannabis provenant de sources clandestines et sans contrôle de qualité, exposition des jeunes à des revendeurs pouvant leur offrir d’autres substances potentiellement plus risquées et, enfin, absence de messages de prévention par la SQDC auprès de ces jeunes adultes.

L’INSPQ recommande :
1. De maintenir l’autorisation d’achat et de possession de cannabis pour les personnes âgées de 18 ans et plus ;

2. De ne permettre l’accès à toute la gamme des produits de la SQDC qu’aux personnes de 21 ans et plus* ;

3. De permettre l’achat et la possession aux personnes âgées de 18 ans à 20 ans* :

* aux seuls produits vendus par la SQDC contenant au plus 10 % de THC et contenant un minimum de CBD, dont la teneur serait déterminée par un comité d’experts indépendant de l’industrie ;

*pour une quantité maximale de 10 g de cannabis séché ou son équivalent sous d’autres formes.

« Lieux d’usage : maintenir la permission de consommer en public. »

Les effets du cannabis atteignent leur maximum environ 30 minutes après avoir été inhalé (fumé ou vapoté) et jusqu’à deux heures après avoir été ingéré (préparations culinaires : biscuits, muffins, etc.). Les effets s’estompent environ 2 ½ heures après la dernière dose inhalée et environ 7 heures après la dernière dose ingérée.

Selon santé Canada les fleurs comme les comestibles peuvent durer jusqu’à 24 heures.
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/drogues-medicaments/canna...

L’INSPQ ne donne pas son avis sur le jusqu’à 14 ans de prison, la criminalisation d’un parent responsable qui consomme du cannabis légal avec son adulte légal de 18 ans, qui refuse de le sacrifier aux organisations criminelles aux nombreux produits contaminés et non réglementés, sans être renseignés sur leur puissance.

Alors qu’un alcoolique peut consommer de l’alcool un dépresseur psychotrope à addiction et dépendance très forte avec un enfants de 6-12 ans et moins, dont le cerveau ne sera complété qu’à 23-25 ans, sans risque de dénonciation, visite de la police ou la DPJ !

L'INSPQ en 2022, n'exige pas d'âge minimum de consommation par des enfants de 6-12 ans et moins !?

* l’INSPQ recommandait que les produits comestibles et à boire aient le goût de l’arôme d’une seule variété de cannabis la Skunk #1. Pour éviter la consommation accidentelle par des enfants.

Alors qu’il y a des centaines d’arômes différents de fruits, agrumes, gâteaux, gomme baloune, chocolat, etc.
Ce serait comme exiger que les bières sentent le fond de tonne, la bière chaude, comme répulsif à bambins.

Exiger un taux différents selon l’âge ne fonctionnerait pas !
Trop facile à détourner et inutile !
Avec votre gouvernement qui fourni des millions non taxés et des clients aux marchés illicites depuis 3 ans.

Selon les experts en santé pour une personne vulnérable à l'addiction et la dépendance avec ou sans substance le taux de toxicité et la puissance n'a pas d'importance.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.